Actualité du 04.07.2016

Lundi 4 juillet 2016

 POSITION DU GROUPE DÉMOCRATE-CHRÉTIEN & VERT’LIBÉRAL

Octroi d’un prêt de 5 millions de francs en faveur de Bluefactory Fribourg-Freiburg SA

 blaise-fasel

Par Blaise Fasel

Monsieur le président, Mesdames et Messieurs les membres du Conseil communal, chers collègues,

Le Groupe démocrate-chrétien & vert’libéral a pris acte du message du Conseil communal concernant l’octroi d’un prêt en faveur de Bluefactory Fribourg-Freiburg SA.

Notre Groupe souhaite remercier en particulier le Directeur des finances, Monsieur Laurent Dietrich, pour son exposé exhaustif du 14 juin et l’important effort de transparence consenti par le Conseil communal et par le nouveau directeur de Bluefactory, Monsieur Philippe Jemmely.

Nous n’allons pas refaire toutes les constatations qui ont été faites par BFF SA elle-même, qui a fait son autocritique, ni répéter les reproches formulés par les députés du Grand Conseil il y a peu.

Il va sans dire que les erreurs du passé, commises par une équipe précédente, ont réveillé au sein des différents conseils, mais aussi dans la société civile, un certain scepticisme face à ce projet qui devait initialement incarner un espoir dans l’avenir, un nouvel horizon pour notre économie. Malgré cela, notre Groupe décide de réitérer sa confiance au projet Bluefactory, tant il est urgent de relancer une dynamique positive dans ce dossier.

En effet, le Groupe démocrate-chrétien & vert’libéral a été rassuré de pouvoir consulter en toute transparence le business plan de la société, qui révèle le potentiel de Bluefactory ; potentiel qui reste intact malgré les valses-hésitations de ces dernières années. Le Groupe est également rassuré de constater que le succès de Bluefactory auprès des locataires potentiels ne se dément pas. Les demandes de location affluent.

Au-delà, l’intégration du Directeur des finances de la ville dans le Conseil stratégique consultatif de la société – où notre commune n’était pas représentée jusqu’ici – ; mais aussi l’implication augmentée du Chef du service des finances de la ville, qui sera désormais associé à son homologue cantonal dans la surveillance du projet, affermit la confiance du Groupe.

Le Groupe démocrate-chrétien & vert’libéral salue également la charte d’utilisation du site de Bluefactory, tout en s’alertant de la possibilité d’une dilution de la vision et de l’identité du projet. Cette identité doit rester clairement perceptible par la population. Il serait dommage que l’éco-quartier et la culture n’en viennent à étouffer le parc technologique. Le Groupe estime aussi que le projet garde encore un aspect trop étatique, et pas assez entrepreneurial. A-t-on déjà vu le dirigisme public accoucher d’une tempête d’innovations ? Evitons tout de même d’imposer un corset étatique trop étroit à cette colombe de l’innovation qui, comme nous le savons, a bien de la peine à s’envoler.

Malgré ces bémols, il est clair qu’une philosophie nouvelle, axée sur la gestion des risques et la prévision des hypothèses négatives, souffle sur Bluefactory. Notre Groupe approuve cette philosophie nouvelle, qui doit nous porter toutes et tous à une grande prudence.

Et cette prudence, chers collègues, devrait s’aiguiser sur tous les projets qui relèvent de notre autorité et de notre financement. Avec une nouvelle hausse d’impôts qui est à éviter absolument, la ville devra réfléchir à deux fois, à l’avenir, avant de dépenser l’argent des contribuables.

Une nouvelle hausse d’impôt n’étant une option pour personne, ce d’autant plus dans la perspective d’une fusion du Grand Fribourg ; et l’augmentation de l’endettement étant notre souci à toutes et tous, il nous reste une solution : maîtriser les charges.

Cette nouvelle péripétie de Bluefactory est aussi une piqûre de rappel pour la ville de Fribourg. Elle aussi doit apprendre à maîtriser ses charges. Ayons, chers collègues, le souci d’une gestion rigoureuse de l’argent public.

Aussi, c’est avec une extrême vigilance que le Groupe démocrate-chrétien & vert’libéral approuve l’octroi de ce prêt.

Merci de votre attention.